?

Log in

Chédio


Moi, mes créa, et ma petite vie...

Recent Entries · Archive · Friends · Profile

* * *
J'ai toujours trouvé ces platformes totalement inutiles et puériles au possible. mais voila! aha, j'en suis aussi!
après tout, l'ecrit est mon support préféré, alors autant y alelr à fond.
DOnc, pourquoi faire ce petit endroit?
Rien de spécial, ce qui me prendra au jour le jour. Des écrits, des dessins (ces deux là completement nazes la plus part du temps, mais que voulez vous, j'aime me sentir être a travers ce que je sors de ma petite tete!), des moments à partager, un film qui vaut le coup. Je serais tentée d'affirmer qu'en rien je ne raconterais ma vie, mais ce serait surement mentir. Forcement.

Pour illustration, un petit texte que j'ai tapé sur le vif. C'est une sorte de test pour un début de roman, qui a mal finit ^^ je trouve qu'il introduit bien ce live journal.

Il est de nombreuses choses auquel un auteur doit penser. Je ne vous dit pas cela dans un quelconque soucis d’information, ni de mise en avant des talents nécessaire à cette entreprise, je n’en ai aucun droit, surtout que je suis toute faite de fausseté. Non, c’est juste que… Oui, c’est ça, il me fallait une entrée en matière. Alors voila. Vous êtes d’accord avec le fait qu’il faut une histoire, des héros, des méchants, une époque, et une terre. A moins que votre histoire se déroule dans un satellite ou un vaisseau spatial, dans ce cas, ce dernier point peut être modifié comme bon vous semble. Autre chose qui est important, mais bien trop souvent oublié par le tout un chacun. Le narrateur ! Qui sera-t-il ? Après tout, c’est à travers ses yeux que l’action sera perçue, et c’est lui qui décide de la position que prendra le lecteur. Imaginez qu’il soit mal choisit. Par exemple, un être détestable situé du coté du bien. Alors la vision des choses sera tronquée, vous, pauvre lecteur lâché dans une aventure à laquelle vous ne comprenez pas grand-chose au début, vous risquez d’être déboussolé, le cœur déchiré entre ce héro que vous détestez et votre moral. Ensuite, quand vous réaliserez ce qui s’est passé, c’est à moi que vous en voudrez.
C’est la dessus que je me suis basé pour faire mon choix. Je ne contrôle pas mes personnages, soyons clairs. D’autre part, moi-même je déteste profondément les héros, c’est juste une question de définition.
Alors si vous le voulez bien, on ne va pas s’embarrasser avec des intermédiaire, et je vais directement me charger du récit.
All right ? Okay !
On va dire que personne n’a protesté et qu’on peut continuer tranquille.
Alors voila… Que dire ? Que dire ? Pour la présentation des personnages, je vais zapper pour l’instant, ça serait trop long, et puis, vous verrez mieux sur le tas.
L’époque ? J’y ai pas trop réfléchis… En fait, je ne sais pas comment daté, il n’y a pas de conversion possible entre l’espace temps dans mon cerveau et à l’extérieur, donc il faudra faire sans, ou envoyer des dons à l’équipe de chercheur qui acceptera de s’en charger… Personne n’a envie de développer autant d’énergie pour si peu.
Encore une fois, je crois que tout le monde est d’accord.
La suite ?
L’histoire… Je vous fais un petit topo : il faut savoir que le monde n’a pas toujours été…
Oh, on me dit que non, il vaut mieux que je me taise. Il faut conserver le suspens parait-il… Ils me font rire avec leurs idées à la noix. Comme si on ne savait pas tous comment ça va se finir ?! Des familles reconstituées, des couples formés, un monde sauvé. Ce qu’il faut pour que le final soit réjouissant. Mais soit ! Certaines closes sont faites pour être remplies.
Par contre, du coup, je ne vois pas trop quoi vous dire… il semblerait que tout cet avant propos soit inutile, et que je ne serve désespérément à rien.
Mais alors… Dites moi ce que je fais devant cette feuille blanche ?!
Pas de commentaire ?
Juste écrire ?
Mais… c’est ennuyeux tout ça.
Je ne suis pas sur…
Pas le choix ?
Oh, je vois… ça ne va pas se passer comme ça ! Je suis le maître ici, c’est mon esprit le dieu de ce monde, et celui qui s’y oppose, je le fais disparaître fissa, comprit ?
Vous croyez qu’on peut se passer de moi ?!
Non… Vous n’êtes pas sérieux…
Si ?
Oh.
Dans ce cas, je ne suis responsable de rien.
Juste un point : je ne veux pas que ça se finisse bien. C’est mon nom et ma réputation qui sont en jeu, j‘espère que vous pourrez comprendre ça.
Après, vous pouvez faire ce que vous voulez des méandres de mon cerveau.
Bien à vous ^^
Tags:
Current Mood:
curious curious
Current Music:
Nationalité; Tiken Jah Fakoly
* * *

Next